Maroc : des industriels Chinois et Indiens avec Acwa Power pour construire les trois centrales photovoltaïques Noor PV 1

Le consortium mené par AcwaPower a signé en marge de la COP22, un accord en BOOT consistant à développer et exploiter un complexe de centrales solaires photovoltaïques Noor PV 1 totalisant 170 MWc à Ouarzazate, Lâayoune et Boujdour. Côté industriel, le chinois Chint et l’indien Sterling & Wilson vont réaliser le projet.

Carton plein pour Acwa Power. Après avoir remporté les appels d’offres des centrales solaires Noor 1, 2 et 3, il a gagné Noor 4.

L’appel d’offres international a été attribué le 15 novembre par l’agence marocaine des ENR Masen au consortium mené par ce groupe saoudien. Il concerne le développement et l’exploitation du complexe de trois centrales solaires photovoltaïques Noor PV 1 totalisant 170 MWc.

Pour réaliser le projet, Acwa Power va s’appuyer notamment sur le groupe chinois Chint et l’indien Sterling & Wilson.

Basé à Hangzhou, Chint est une entreprise privée de génie électrique créée en 1984. Cet important groupe qui revendique 29 000 salariés avait défrayé la chronique voilà 10 ans lors d’un procès pour contrefaçon avec Schneider electric. Il produit toute sorte d’équipements de gestion et de transmission électrique et s’est notamment diversifié dans le photovoltaïque en produisant des panneaux, modules et systèmes de gestion de centrales PV. Il a connu un fort développement international ces dernières années, notamment en Afrique (Ethiopie, Tanzanie…)

C’est le deuxième industriel chinois a opérer dans les ENR au Maroc, puisque le groupe Sepco III réalise actuellement les centrales solaires CSP Noor 2 et Noor 3 à Ouarzazate.

Pour sa part l’indien Sterling & Wilson, basé à Bombay est spécialisé dans le développement de systèmes et projets électriques haute et basse tension. Sterling & Wilson avec sa filiale Shapoorji Pallonji est titulaire du contrat EPC, selon un communiqué du groupe indien qui estime la durée des travaux à 12 mois.

Le programme Noor PV 1 sera développé sur trois sites pour un coût estimé à 220 millions de dollars. Il comprend les centrales Nooro 4 à Ouarzazate (70 MWc), Noor Laayoune (80 MWc) et Noor Boujdour (20 MWc). La construction des projets Noor PV 1 devrait débuter en 2017, au premier trimestre.

Du côté d’Acwa, Noor PV 1 sera intégré dans Acwa Power RenewCo, la nouvelle structure dédiée aux ENR d’Acwa Power. Cette entité qui comprend plus de 1 GW réalisé ou en projet sera dirigée par Chris Ehlers, un des anciens patrons de SIMENS Wind Power.

L’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) outre son contrat de Power Purchase Agreement (PPA) sera actionnaire de la société de projet aux côtés d’Acwa Power. Toute l’opération sera montée dans le cadre d’un BOOT (construction-exploitation-transfert) d’une durée de 20 ans.

Pour le financement des projets Masen a contracté le premier emprunt vert (green bond) concernant un projet énergétique durable garanti par le Maroc. Le projet Nooro IV comptera aussi parmi ses bailleurs de fonds la banque allemande de développement Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW). A noter enfin que la Société financière internationale (SFI, filiale de la Banque mondiale) et Masen ont annoncé ces derniers jours l’apport par la SFI de 20 millions de dollars aux projets Acwa Power Ouarzazate à travers une prise de participation de 12%.

  • AGE est actuellement à Ouarzazate pour la préparation de la Mise en service des onduleurs Ingeteam Pour le projet Noor 4


Laisser un commentaire